Une envie de « chevelure de sirène », une coupe trop courte après un passage chez le coiffeur….  Nous sommes souvent tentées de faire pousser nos cheveux au plus vite.

S’il n’existe pas de baguette magique pour obtenir les cheveux de Raiponce en quelques jours, il existe des gestes beauté et des ingrédients qui boostent leur pousse. 

Pour maximiser les résultats, cela nécessite de comprendre nos cheveux. On pourrait comparer nos cheveux à un jardin. Le cheveu pousse par la racine qui se développe dans le follicule pileux qui est comme un « bulbe » logé sous notre cuir chevelu pareil à notre « terre ». Le sang vient nourrir la racine du cheveu lui apportant les nutriments dont il a besoin pour se développer. En moyenne nos cheveux poussent entre 0,8 cm et 1, 5 cm/ mois.  Mais la pousse varie en fonction de la qualité de notre hygiène de vie et de notre patrimoine génétique. C’est pourquoi il peut être parfois difficile et long de faire pousser ses cheveux avec la longueur et le volume que nous souhaitons. Et plus nous avançons en âge, plus les cheveux mettent du temps à pousser. 

Les nourrir de l’intérieur : les micronutriments indispensables

Il est primordial de veiller à la qualité des micronutriments apportés par le sang à la racine et cela dès le plus jeune âge pour entretenir notre capital capillaire. Voici ce que nous devons apporter à l’organisme pour accélérer la pousse :

  • Protéines soufrées. Elles sont essentielles. Sans elles nous ne pourrions pas créer de cellules capillaires et de kératine – le composant principal (95 %) de notre cheveu qui lui assure sa fermeté et sa résistance. Vous les trouverez dans : la viande, le poisson, les produits laitiers, les œufs, les légumineuses et les oléagineux tels que les amandes et les noix.
  • Zinc. Indispensable à la pousse du cheveu, il participe à la formation de la kératine et possède une action anti-inflammatoire qui permet de rétablir les déséquilibres capillaires et de densifier nos cheveux. Misez sur les huîtres, les œufs, les abats, les céréales complètes, les graines de courge et le germe de blé. 
  • Magnésium : ce minéral travaille de pair avec la vitamine B dont le rôle est de stimuler la kératine et donc de favoriser la pousse du cheveu. Il permet également de prévenir la chute du cheveu. Faites-le plein de magnésium à travers les bananes, le chocolat noir, les oléagineux, les légumineuses et les céréales complètes.
  • Fer : près d’une femme sur 2 serait concernée par une anémie c’est-à-dire une carence de fer.  Pourtant cet oligoélément est indispensable à la pousse, il nourrit la racine tout en oxygénant les cellules capillaires. Une anémie peut entraîner des cheveux plus fins, moins forts et plus lents à pousser. Vous le retrouverez dans les viandes rouges, les fruits de mer, les céréales complètes, les lentilles, les légumes verts à feuilles (épinards, blettes, cresson…). 
  • Des vitamines A & B :

La vitamine A qui selon son origine est appelée bêtacarotène (origine végétale) ou rétinol (origine animale) a une action assainissante et anti-infectieuse sur le cuir chevelu favorisant la pousse des cheveux. Vous la retrouverez dans les fruits et légumes orange (abricot, patate douce, carotte, courges, mangue…) et dans l’huile de foie de morue, les abats, les fromages, les œufs…

Les vitamines du groupe B sont clés pour favoriser la pousse du cheveu. La vitamine B8 aussi appelée biotine stimule le cuir chevelu favorisant la pousse du cheveu. La vitamine B5 participe aussi à la pousse tout en favorisant la densité capillaire. La vitamine B3 active la circulation sanguine à la racine. Enfin la vitamine B6 potentialise l’action des autres vitamines B et fortifie la fibre capillaire. Une alimentation variée fournit l’essentiel de nos apports en vitamines B. 

Retrouvez ce cocktail de vitamines dans notre cure Glow Booster Day and Night. Elle a été conçue pour reminéraliser vos cheveux et booster leur pousse. 

Couper les pointes régulièrement pour conserver une belle matière

Les cheveux vivent notre quotidien : ils sont soumis aux UV, au froid, aux séchages… C’est pourquoi les longueurs et notamment les pointes de nos cheveux s’affinent avec le temps. Cela est particulièrement le cas pour les cheveux dès qu’ils atteignent une longueur au niveau des épaules car la friction des cheveux avec nos vêtements les rend plus cassants menaçant alors notre longueur.

L’apparition de fourches, casse notre cheveu qui s’effile en remontant et fait perdre de la longueur et de la masse en donnant l’impression que les cheveux ne poussent plus. Les coiffeurs recommandent une coupe des pointes régulière à hauteur d’1 cm environ tous les 2-3 mois. Si ce geste beauté ne permet pas de faire pousser plus rapidement les cheveux (en effet, rappelons-nous que tout démarre à la racine et non à la pointe), il permet de prévenir l’apparition des fourches, de moins couper et de gagner plus vite en longueur. 

stimuler la pousse des cheveux

Masser son cuir chevelu : un sésame pour favoriser la pousse

Favoriser la pousse des cheveux passe aussi par le soin de notre cuir chevelu. Ce dernier étant très vascularisé, le massage est idéal pour l’oxygéner, irriguer les racines et favoriser la pousse du cheveu.

Plusieurs techniques d’automassage existent. Avant de les pratiquer, pensez qu’ici il ne s’agit pas de frotter le cuir chevelu ce qui pourrait l’irriter mais de le faire bouger. L’idéal est de réaliser ces massages sous la douche en même temps que votre shampooing mais si cela n’est pas possible, vous pouvez aussi le réaliser à sec. 

1/ Mobiliser le cuir chevelu. La pulpe de vos doigts posée sur la tête, les doigts légèrement écartés, faites des petits mouvements de va-et-vient. Déplacez vos doigts et reproduisez le mouvement de manière à couvrir toutes les zones de votre crâne.

2/ Décollez le cuir chevelu avec un massage en pincement. Les doigts serrés, placer les mains à 2 cm l’une de l’autre et rapprochez les doigts des deux mains pour pincer le cuir chevelu. Répétez le geste sur l’ensemble du crâne.

Selon le type de cheveux on adaptera la fréquence du massage. Pour des cheveux normaux à secs, les coiffeurs recommandent 1 à 3 massages par semaine, pour des cheveux gras on réalise un massage très doux une fois par semaine afin de ne pas trop stimuler les glandes sébacées.

stimuler pousse cheveux

Opter pour des masques « accélérateurs de pousse »

Pour favoriser la pousse du cheveu, rien de tel qu’un soin du cuir chevelu avec des ingrédients ciblés. 

  • La levure de bière : très riche en vitamines B, la levure de bière participe à la synthèse de la kératine contribuant ainsi à la force et à la pousse du cheveu. Mélangez 2 œufs 3 cuillères à soupe de poudre de levure de bière jusqu’à obtenir une pâte homogène puis appliquez le mélange en racine et laisser poser 45 minutes avant de rincer à l’eau claire. Un masque par semaine pendant à raison de 2 mois plusieurs fois dans l’année par exemple au Printemps et à l’Automne peut être bénéfique pour la santé, pour stimuler la repousse des cheveux après la chute saisonnière.
  • Le jus d’oignon est riche en soufre, un composé stimulant le bulbe du cheveu. En favorisant la circulation sanguine il permet de stimuler le bulbe du cheveu qui est alors mieux oxygéné et nourri. Utilisé en jus, l’oignon stimule la pousse et rend les cheveux plus forts. Vous pouvez réaliser votre jus à l’aide d’un extracteur ou d’un mixeur – vous viendrez alors passer le mélange au chinois. On applique ensuite le jus en racine. Laissez agir 20 minutes avant de réaliser votre shampooing. Un soin à réaliser 1 fois par semaine en cure de 1 à 3 mois pour toutes sauf pour les cuirs chevelus hypersensibles que le jus d’oignon pourrait irriter davantage.
  • Le lait de coco favorise la pousse du cheveu.
    Sa haute teneur en vitamine B9 stimule la circulation sanguine offrant aux cheveux les meilleures conditions pour se développer. Le lait de coco possède aussi d’autres qualités sur le cheveu : il renforce, épaissit, adoucit, assouplit… On peut ainsi l’appliquer de la racine à la pointe, et laisser agir pendant 30 minutes avant de procéder au shampoo. 
  • Le gingembre. Utilisé dans la médecine traditionnelle ayurvédique comme remède naturel pour ses vertus digestives, énergisantes et aphrodisiaques, il est aussi un puissant allié de la pousse des cheveux.  Son effet naturellement échauffant permet de stimuler le cuir chevelu en augmentant l’afflux sanguin : la racine est alors mieux irriguée pour permettre au cheveu de pousser plus rapidement et plus fort. Vous pouvez réaliser vous-même un soin à la maison en appliquant aux racines le jus de gingembre recueilli préalablement à l’extracteur ou au blender – 250 gr de racine fraîche environ pour une application. Il est recommandé de le laisser poser 45 minutes. Vous pouvez également l’utiliser en poudre et mélanger une cuillère à soupe de poudre de gingembre à 1 à 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, de sésame ou de jojoba. Vous allez obtenir une pâte homogène que vous pourrez appliquer sur le cuir chevelu en réalisant un massage doux, laissez agir 20 minutes et réalisez votre shampooing. Ce super ingrédient est très actif, son usage est déconseillé sur les cuirs chevelus sensibles/irrités et sujets aux pellicules et si vous ressentez à l’application une sensation de brûlure. Les résultats seront visibles à raison d’une ou deux applications par semaine pendant 1 mois.

Stimuler la pousse des cheveux naturellement c’est donc possible. Cela réclame juste d’en prendre soin à l’intérieur et à l’extérieur et de la racine à la pointe !