Les radicaux libres : c’est quoi ?

Avez-vous déjà remarqué que lorsque vous coupez un fruit (une pomme, une banane, une poire…) et que vous le laissez à l’air libre une couleur brune apparaît sur sa tranche?  Cette réaction est le résultat de l’oxydation causée par les radicaux libres. 

Les radicaux libres sont des molécules d’oxygène très réactives produites par notre organisme. On pourrait les comparer à des déchets produits lors du fonctionnement de nos muscles, de nos organes… La production de radicaux libres est un phénomène naturel. Le corps étant intelligent, il va utiliser des antioxydants pour les neutraliser. 

Cependant lorsque l’organisme produit des radicaux libres en excès, un déséquilibre apparaît entre leur production et la capacité de notre organisme à les contrer.  Les radicaux libres endommagent les cellules et l’ADN au cours d’un processus appelé « stress oxydatif » qui est responsable du vieillissement de notre organisme. Notre peau peut alors vieillir plus vite, les radicaux libres s’attaquant aux cellules produisant le collagène et l’élastine indispensables à la jeunesse de notre peau, nos cheveux peuvent blanchir plus tôt. Plus généralement, les radicaux libres font le lit de l’inflammation de notre organisme et peuvent entraîner un affaiblissement de notre immunité mais aussi des pathologies cardiovasculaires, neurodégénératives, des cancers…

Des facteurs externes peuvent accélérer la production de radicaux libres : la surexposition au soleil (rayons UVA), la pollution, le tabagisme, le stress, les excitants tels que le café ou l’alcool, les acides gras saturés (fritures, charcuteries) et les sucres raffinés (sodas, viennoiseries, pâtisseries, bonbons, glaces…).

Les antioxydants permettent de lutter contre ses attaques. Ils regroupent des vitamines, des oligo-éléments et des micronutriments issus de notre alimentation. Certains comme la vitamine C permettent leur éradication, d’autres comme les polyphénols préviennent leur apparition. Zoom sur les super-aliments qui en contiennent le plus !

Les plus grandes sources d’antioxydants 

  1. Les haricots secs 

Les antioxydants sont particulièrement présents dans les haricots rouges, les haricots noirs, les haricots pinto. Ils présentent une quantité intéressante de vitamine E, un antioxydant majeur qui protège les membranes cellulaires ainsi que du manganèse qui prévient la formation de radicaux libres et du cuivre indispensable à la formation de certaines enzymes contribuant à la défense du corps contre les agresseurs. 

Sources de fibres, le haricot sec prévient les maladies cardiovasculaires en diminuant notamment l’absorption des acides biliaires. Plusieurs études ont aussi montré les effets positifs d’une consommation régulière de ces légumineuses le contrôle du diabète, et sur la diminution du risque de cancer colorectal.

  1. La myrtille

Les myrtilles doivent leur couleur bleu foncé aux flavonoïdes, des antioxydants incroyablement utiles pour lutter contre les infections et les radicaux libres qui cherchent à nous affaiblir.

Ces petites baies poussant en altitude sont également très riches en polyphénols, au fort pouvoir antioxydant capables de les protéger des agressions climatiques (précipitations, froids etc…) : ce sont des anthocyanines reconnus pour leurs vertus sur la santé.

Des études ont notamment montré que les composés antioxydants de la myrtille protègent contre l’oxydation du LDL (le mauvais cholestérol), soutient circulation veineuse ainsi que la microcirculation du cuir-chevelu permettant aux cheveux de pousser forts.

  1. La canneberge alias cranberry

Cette petite baie regorge d’antioxydants parmi lesquels :  

  • Vitamine C : indispensable à l’immunité et à la jeunesse cellulaire
  • Flavonoïdes : des anthocyanines qui lui procurent sa couleur rouge et des pro anthocyanines. 
  • Réveratrol : ce polyphénol contient selon une étude, la concentration de resvératrol dans le jus de canneberge serait comparable à celle présente dans le jus de raisin !
  • Acide ursolique : cette molécule aurait un potentiel anti cancer en inhibant la prolifération de certains types de cellules cancéreuses notamment au niveau du foie et du sein.

Elle est particulièrement efficace pour soigner les infections urinaires. On peut la consommer sous forme de jus ou de baies séchées.  A noter : ses composés antioxydants sont plus concentrés dans les baies séchées que fraîches.

  1. Le curcuma

Cette épice utilisée depuis la nuit des temps en Inde contient des curcuminoïdes, des composés chimiques qui sont de puissant antioxydants et qui lui donnent sa couleur jaune. Le curcuma possède ainsi une activité inflammatoire qui fait aujourd’hui l’objet de nombreuses études.  Chez Parantaga, nous avons mis au point la cure Curcumin & Super Antioxidants, elle associe le curcuma à un cocktail de micronutriments à l’action anti-oxydante (myrtille, thé vert, zinc, sélénium) pour une protection maximale. Cette cure permet de lutter contre l’inflammation de l’organisme, d’améliorer la digestion et de préserver la beauté de votre peau et de vos cheveux.

  1. Les artichauts

C’est dans le cœur de l’artichaut que l’on retrouve une grande variété d’antioxydants : phénols, anthocyanines et même de la silymarine, une substance contenues dans le chardon-marie et le chou qui permet de protéger le foie et qui pourrait prévenir et traiter le cancer.

On retrouve également dans ce légume de l’inuline, un sucre qui aurait un rôle dans la diminution des risques de cancer du côlon. 

  1. Le cacao

La fève de cacao crue est l’un des aliments qui renferme le plus d’antioxydants ainsi qu’une grande quantité de magnésium pour lutter contre la fatigue et le stress. On retrouve notamment de la catéchine un antioxydant qui augmente la dépense énergétique de l’organisme en emprisonnant les cellules graisseuses. A consommer sous forme de cacao cru ou a minima de chocolat noir bio 70 % minimum pour bénéficier de son pouvoir protecteur pour vos cellules.

  1. Le pruneau

Si on le connaît surtout pour ses vertus laxatives, ce fruit sec renferme aussi des vitamines E et C au fort pouvoir antioxydant ainsi que du magnésium pour lutter contre l’anxiété et du potassium qui assure le maintien de la pression artérielle. 

Un coupe-faim intéressant sachant que malgré son goût sucré, il ne contient que 20 calories.

  1. La framboise

Ce petit fruit est un trésor d’antioxydants. La framboise est une alliée efficace pour lutter contre l’oxydation du mauvais cholestérol (le LDL) qui favorise les risques de pathologies cardiovasculaires. Elle permettrait aussi de lutter contre la croissance des cellules cancéreuses. Consommez les framboises fraîches ou surgelées pour bénéficier de tous ses bienfaits.

  1. La fraise

Ce fruit est riche en vitamine C et en flavonoïdes qui permettent de lutter contre les risques de maladies cardiovasculaires et les tumeurs. Les experts recommandent de manger 350 gr de fraises par jours pour se prémunir du cancer. A consommer crue ou cuite car bonne nouvelle la cuisson des fraises ne fait baisser que de 15 à 20 % la quantité de flavonoïdes. 

  1. Pomme

Elle est considérée comme l’un des meilleurs aliments pour la santé ! D’ailleurs, le dicton « une pomme par jour éloigne le médecin pour toujours » n’est pas le fruit du hasard. La peau de la pomme est riche en polyphénols. Des études montrent que sa consommation fait baisser positivement le taux de cholestérol. On prend donc soin de la consommer bio dénuée de pesticides pour pouvoir manger sa peau en toute sécurité. A savoir, le jus de pommes tout juste pressé serait le plus performant pour prévenir les dommages cellulaires générés par le stress oxydatif et il permettrait aussi de prévenir le cancer du côlon. 

Vous l’aurez compris, un régime alimentaire riche en fruits et légumes procurent une grande quantité d’antioxydants à notre organisme, lui permettant de mieux résister à l’attaque des radicaux libres et de prévenir un vieillissement précoce et de nombreuses pathologies. Pensez à vous composer chaque jour des assiettes colorées en misant sur des aliments frais, crus et vivants!